Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LES MADELEINES DE POPEYE

Toutes les cuisinières aux fourneaux le savent. Au pays de marmots, les enfants et les légumes sont très souvent, pas « bons poteaux » du tout. Et tout particulièrement, les légumes verts de type haricots ou épinards !

Un soir de disette frigorifique – à peine quelques victuailles dans le fond du cellier et un restant de sachet d’épinards hachés à la crème dans le congélateur -, je me suis creusée les méninges pour savoir comment contenter et sustenter mon fiston et mon compagnon, de façon conviviale un vendredi soir, sans forcément passer trois heures de préparatifs et un temps infini à table.

Sur ces entrefaites, le « moussaillon » que j’avais à nourrir, me dit qu’il aimerait bien, un jour, manger des madeleines maison. Ah tiens !? Est-ce que par hasard, ma richesse « placardienne » irait jusqu’à avoir, encore, les ingrédients de ladite demande ? La réponse fut…et ben oui. Et alors…si j’osais…me dis-je ?! Qu’est-ce-que cela donnerait avec…le restant d’épinards à la crème qui se morfond au fond du congélateur?

Ni une ni deux, je me suis transformée en alchimiste culinaire. Un tablier, des ustensiles et un peu d’huile de coude ont œuvré pour notre souper. En un quart d’heure, tout était prêt à être enfourné à 200 degrés pour une vingtaines de minutes de trotteuse.

Et c’est comme ça que sont nées les madeleines de Popeye. Et croyez-moi, il est matière facile à dompter un petit dragon affamé avec ces petites pâtisseries « apéritives » ! Pas le temps de les laisser refroidir, tout juste quelques minutes pour ne pas se brûler, que tout est quasi englouti à la sortie du four. Le grand dragon familiale ne laissant pas sa part au chat, tout autant que le mouflet, le plat creux fut très vite vide.

Mais attention, c’est une recette sucrée adaptée au salé. Donc, on adapte les ingrédients par rapport à la recette originale.

 

Pour une trentaine de madeleines

Préparation : 15 min - cuisson : 20 min par fournée.

 

Ingrédients :

  • 3 œufs

  • 180 gr de farine

  • 150 gr de sucre

  • 150 gr de beurre

  • 1 sachet de levure chimique, soit ici 5 gr

  • ½ c à café de sel fin

  • 20 petits galets d’épinards hachés surgelés.

  • 80 gr de comté râpé

 

Préparation :

Alors moussaillon, il faut d’abord malaxer la pâte à madeleine, en versant dans un saladier les 3 œufs entiers avec 150 gr de sucre en poudre, et la demi-cuillère à café de sel, qu’il faut fouetter énergiquement jusqu’à l’obtention d’un appareil blanchi.

Ensuite, tu y ajoutes la levure chimique, soit ton sachet de 5g, puis les 180 gr de farine blanche, que tu viens incorporer dans la pâte visqueuse œuf/sucre, par petites quantités, tout en remuant ton appareil. Un peu d’huile de coude supplémentaire, rendra le tout bien homogène et prêt à recevoir les 150 gr de beurre nécessaire pour la suite de la confection.

Le ruban jaune orangé bien lisse, ainsi obtenu, tu vas pouvoir y introduire des galets d’épinards hachés à la crème, que l’on aura précédemment pris soin de décongeler un peu.

Une bonne poignée de comté râpé par-dessus, soit environ 80 gr, en plus de tes épinards, et ta préparation aura pris une belle teinte verdâtre, et fileuse comme un malabar à la menthe verte.

A ce stade, moussaillon, il ne te reste plus qu’à allumer ton four à 200°, et préparer ta première fournée en remplissant les alvéoles de tes moules, avec une bonne cuillère à soupe de ta mixture.

Bon appétit

@+

D et p'tit M (et J)

Tag(s) : #Cuisine, #Autonomie, #DIY

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :