Fellag : Tous les algériens sont des mécaniciens.

Il est une chose bizarre :

 

Chaque fois que je prends

Quelques jours de vacances,

Ma voiture tombe en panne...

 

Il est vrai que cette citadine construite en 2002

Relève plus aujourd'hui de la charrette de blédard

Que du dernier modèle longiligne de chez Tesla,

 

Mais bon, je ne suis pas le seul ici, et c'est bien ce qui m'inquiète...

Les constructeurs de voitures tricolores auraient-t-ils oubliés depuis quelques années

Que le français moyen n'est, par définition, pas soumis à l'impôt sur la fortune.

 

J'en veux pour preuve ma dernière visite à l'enseigne de réparation tenue par le chat aux yeux verts,

Pour faire faire un devis pour changer l'entièreté du pot de ma bagnole

Car celui ci tient plus, et miraculeusement, aujourd'hui d'un long morceau de gruyère.

 

Sur place, une dame suppliante priait le mécano local de lui faire un prix

Sur le remplacement des ampoules avant de sa voiture avec la double contrainte de voir la route

Et de pouvoir passer au contrôle technique,

Réalités malheureusement inconciliables ici en France...

La pauvre, rabrouée par le bougre qui exigeait 160 euros pour changer deux ampoules

En a été dépitée...

Pour ma part, je partais en laissant quelques menues monnaies au maquignon.

 

 

Je vous laisse donc avec Fellag, en passant la Méditerranée, pour atteindre

L'Algérie, là où le problème de ce gouffre financier qu'est la bagnole

Est, au moins, encore traité avec sourire, humour et débrouillardise :

 

Fellag : Tous les algériens sont des mécaniciens.

@+

J

Tag(s) : #Autonomie, #Bricolage, #DIY, #Documentaire, #Ecologie, #Economie, #Interview, #Transports, #société

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :