Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Coluche :

La vengeance du serpent à plumes (1984) - Métro

(Remarquez l'affiche : En 1984 on trouvait des (grandes) baraques en Ile-de-France pour

480.000 francs soit 73.175 euros)...Mais ce n'est pas mon propos :

 

Minuit est-t-elle vraiment l'heure du crime?

 

Non, pour ma part : C'est l'heure d'écrire quelques impressions

A propos de notre visite d'hier, samedi, à Paris :

 

Les transports sont de plus en plus un zoo d'incivils de tout poil :

Après une visite au musée du Moyen-Age qui essaye de rameuter avec des affiches

Bling-bling sur le pourtour de ses jardins (ça c'est idiot), nous sommes ressortis...

Circulation, foule, trafic, bousculades :

La Dame à la Licorne sait-t-elle qu'elle a traversé le temps

Et se trouve aujourd'hui

Au milieu d'un monde de fous?

 

Il était midi, et nous reprenions le métro quand,

Au moment de monter dans une rame déjà bondée,

Je sentis une main dans mon dos et la sangle de ma banane que je porte

En bandoulière se desserrer...

Bizarrement, comme j'ai un côté parano, j'ai toujours la main sur mon sac

Dans les transports...

Une grande main d'apparence peu gauloise y était posée...

Et ce n'était pas la mienne...

 

"Non mais!", "Pas touche!" que je lui fais...

Ma main tenant toujours fermement ma banane :

Les individus ont déguerpi et j'ai remis mon sac.

 

A quoi bon appeler la police?

On ne la voit plus dehors au centre de Paris...

Tous au 36 les poulets...

Et puis avec ma gueule...

De quoi vous gâcher la journée...

 

Plus tard, après une visite dans un Montmartre devenu un "super piège à touristes",

(Je n'y étais pas allé depuis près de dix ans) :

C'est devenu la grand place de la vente de zizigougous (traduisez machins inutiles et chers),

Sur le parvis du Sacré-cœur :

Là aussi de récents arrivants...

Vive le commerce : Au moins, c'est (presque toujours) légal...

 

Dans le train (court) du retour,

Une bande de "jeunes" (j'adore ce terme cher à la Gauche-Caviardo-Jack-Languienne)

Qui avaient dû s'attarder un peu car trainant sur la trentaine,

Chaines et baguouses en plaqué-or

Sonorisent l'arrière de la rame avec leurs téléphones,

Parlent fort (en étranger comme disait Coluche),

Lancent des regards insolents, se photographient avec leurs portables...

Quel scandale...

Où sommes nous?

Ont-t-ils au moins un quelconque billet?...

La contrôleuse, terrorisée, sort du compartiment arrière après la banlieue Nord et Creil...

Misère...

 

Bref : Vivement septembre :

 

Que je retrouve de vrais Parisiens :

 

Les chinois de mon restaurant

et

la serveuse africaine de mon troquet!

 

Et vive la bouffe :

On est en France, ne l'oublions pas...

@+

J

Tag(s) : #Cinéma, #Economie, #Humour, #Transports, #société

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :