Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le théorème du château gonflable :

1 000 Mds de déficit commercial :

Macron a refermé le piège

L’économie française est comme un de ces châteaux gonflables sur lesquels les enfants aiment sauter et rigoler… Mais troué de toutes parts.

Pour éviter que le château ne s’affaisse, le forain augmente le débit de sa pompe… Mais plus il pompe fort et plus les trous s’agrandissent. Plus il pompe et plus il doit pomper.

Dans notre exemple, la pompe ne souffle pas de l’air mais des euros — Est-ce si différent ?

Et un des plus gros trous qui menacent de nous dégonfler se situe au niveau de notre balance commerciale : Car c’est officiel, en juillet le déficit commercial de la France a dépassé 1 000 Mds€ cumulés depuis l’an 2 000. La tête d’épingle s’est transformée en trou béant.

Balance commerciale française :

1 000 milliards de déficit commercial cumulé.

Sur 23 années de 2000 à 2022, une seule a été excédentaire en 2002 et au total 1 005 Mds € de déficit net ont été cumulés, dont 84 milliards l’année dernière et plus de 100 cette année.

Bien sûr, ce chiffre est modeste.

Qu’est-ce que 1 000 milliards comparés aux 2 000 milliards de bilan de la Banque de France… Qui n’en avait pas 20 inscrits dans ses comptes en l’an 2 000.

Qu’est-ce donc encore face aux 3 500 milliards d’épargne financière accumulée en même temps par les ménages.

D’aucuns voudraient n’y voir qu’une paille, un inconfort fort supportable face à l’enrichissement global. Cachez donc ce trou que je ne saurais voir. Mais c’est faire un contresens grossier.

C’est justement pour remédier aux trous béants de nos économies — déficit commercial en tête — que la BCE a sorti le carnet de chèque et gonflé les avoirs. Ils nous ont donnés d’avantage d’argent et nous nous en sommes retrouvés plus pauvres ; tout cela à cause d’un bête effet Cantillon :

Le déficit est dilué dans l’inflationnisme,

pas compensé

L’on a beau avoir ajouté 3 500 milliards d’actifs financiers aux 2 300 que les ménages avaient en l’an 2000, avant le COVID notre taux d’épargne financière n’avait pas augmenté en 20 ans alors que nos dettes, elles, ont explosé.

Pour le dire simplement : Si votre patrimoine est passé de 100 000 à 200 000 € mais que dans le même temps la maison que vous vouliez acquérir est passée de 100 000 à 300 000 €… Eh bien, vous vous êtes appauvri.

1 000 milliards de déficit commercial sont simplement sortis de notre territoire et nous ont appauvris d’autant car nous importons presque exclusivement de l’énergie, des biens de consommation et de consommation intermédiaires (qui nous servent à fabriquer des biens de consommation), depuis longtemps consommés et si peu de biens d’investissements susceptibles de porter du fruit à long terme.

Et pour masquer le tout nous avons dilué notre appauvrissement dans l’ivresse monétaire dont nous commençons à nous rappeler qu’elle N’était PAS de la création de richesse.

Nous avons supprimé le symptôme… Pas le mal désormais galopant.

ACCÉDEZ À L'ARTICLE COMPLET ICI :

https://www.investisseur-sans-costume.com/1-000-milliards-de-deficit-commercial-depuis-lan-2000-et-alors/

La chaîne youtube : L'Investisseur sans costume

Tag(s) : #Autonomie, #Documentaire, #Economie, #Energie, #Histoire, #Interview, #Podcast, #société

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :